Écrit par makesense

Après 8 mois de lancement et de structuration de l’activité, toute l’équipe du fonds makesense Seed I est ravie de vous annoncer ses premiers investissements.

Les 4 premières start-ups à impact qui rejoignent le portefeuille du fonds makesense Seed I sont implantées dans les 4 coins de la France, Paris, Marseille et Toulouse. Elles sont actives dans des domaines aussi divers que le seconde main en entreprise, la consommation locale et zéro déchet, la consigne dans restauration rapide et la réduction de la consommation d’eau dans l’agriculture,

MyTroc, la start-up de l’ESS qui facilite le ré-emploi chez soi et dans son entreprise

En novembre 2015, MyTroc lance une plateforme grand public de troc en ligne, pour réduire la surconsommation, le gaspillage et la précarité. En 2018 MyTroc lance sa plateforme au sein de grands groupes et administrations sous le nom Grinner.

La plateforme est d’ores et déjà installée avec succès au sein des groupes SNCF et Keolis, mais aussi chez des clients publics comme la région Bourgogne-Franche-Comté. Au travers de cette  solution, Floriane Addad, Judicael Decriem et Tiphaine Bézard permettent aux organisations d’échanger leurs matériel et ressources, favorisant ainsi le réemploi et générant des économies sur les achats et les coûts de mise en déchet.

A Toulouse début 2018, Salomé Géraud et Pierre Géraud-Liria ont lancé Le Drive tout nu pour un monde sans déchet !

Le Drive tout nu bouscule le secteur de la grande distribution avec la promesse de faire ses courses de produits alimentaires, cosmétiques et ménagers responsable sur toute la chaîne. Le Drive tout nu est le premier service de retrait de courses 0 déchet directement dans le coffre de votre véhicule. Ainsi, les courses quotidiennes deviennent rapides, économiques, meilleures pour la santé et sans emballage jetable pour protéger l’environnement… en bref, y’a rien à jeter !

Greengo, la première solution de consigne digitale pour supprimer les emballages jetables de la vente à emporter

Yasmine Dahmane et Lucas Graffan réinventent les modes de consommation à emporter en travaillant conjointement avec consommateurs, distributeurs et opérateurs pour développer durablement la consigne.

Grace à leur réseau de collecteurs intelligents et à l’application mobile GreenGo, les utilisateurs récupèrent leur consigne où ils veulent, quand ils veulent, et mesurent leur impact environnemental. Consigner n’aura jamais été aussi simple ! GreenGo propose une solution sur mesure, et supprime déjà les emballages plastiques dans les restaurants collectifs de plusieurs grands groupes, comme SAP, Engie ou encore Société Générale. Le projet GreenGo a été incubé chez makesense.

Telaqua fait de la maîtrise de la consommation de l’eau son cheval de bataille

C’est à Aix-en-Provence que Sébastien Demech, Nicolas Cavalier et Nicolas Carvallo ont créé Telaqua, une jeune entreprise spécialisée dans l’optimisation de l’irrigation grâce aux objets connectés. La solution permet aux agriculteurs de gagner du temps dans la gestion de leur irrigation, de rentabiliser leur système d’irrigation et surtout de s’assurer que chaque plante reçoit la bonne quantité d’eau.

Grâce à Telaqua, l’irrigation n’est plus une contrainte mais un outil précieux pour mieux produire tout en préservant la denrée rare qu’est l’eau.

Retour sur 8 mois d’activité

Outre ces investissements, nous n’avons pas chômé pendant ces 8 derniers mois. Au 15 janvier 2020, après 8 mois d’activité :

Ces premiers 8 mois ont confirmé le positionnement innovant du fonds makesense Seed I à plusieurs égards :
• Un accompagnement des start-ups de 3 mois en parallèle de la due diligence. Lors de cet accompagnement nous mettons à disposition des ressources ainsi que notre réseau de mentors. Ensemble nous définissons des indicateurs que nous suivons pendant 12 semaines. Ces échanges nous permettent de mieux connaître les cofondateurs, leur projet et leurs défis, et de créer de vrais liens de confiance !

• Une démarche structurée de co-investissement aux côtés de Business Angels et de fonds partenaires, dès la phase de pré-amorçage, qui facilitera les futurs tours de table. En effet nous sommes convaincues qu’introduire un certain degré de formalisation dès le pré-amorçage permettra de construire des fondations solides tout en laissant aux entrepreneurs la marge de manœuvre nécessaire à leur développement !


Et la suite ?

Les prochains rendez-vous du fonds makesense Seed I : 

•  Le demoday makesense qui se déroulera le 27 avril prochain : une dizaine de start-ups se présenteront à vous lors d’une matinée de rencontres. Si vous êtes un Business Angel ou un investisseur, contactez-nous.

• Prochainement un workshop entre investisseurs pour faire connaître et échanger sur les pratiques et outils d’investissement.

• Une newsletter trimestrielle afin de partager avec des investisseurs potentiels des projets et inspirations.

Pour y participer, inscrivez vous ! 

makesense Seed I est le premier fonds de préamorçage dédié aux start-ups à impact social et environnemental, adossé à l’incubateur makesense. Spécialisé dans le financement de jeunes start-ups en phase de prototypage et début de commercialisation, le fonds makesense Seed I investira des premiers tickets de 50 000 à 150 000 euros dans 20 à 25 startups, avec une capacité de réinvestissement. Le fonds est doté 8,2 millions d’euros, par le Fonds Européen d’Investissement (et son dispositif InnovFin Equity*), la Banque des territoires, BNP Paribas, Revital’Emploi, Arnaud Massonnie (fiftyfive) et Maxime Kurkdjian (ChoisyClub).

*InnovFin Equity, avec le soutien financier de l’Union européenne dans le cadre des instruments financiers Horizon 2020 et du Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (FEIS) est mis en place dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe. L’objectif du FEIS est d’aider à soutenir le financement et la mise en œuvre d’investissements productifs dans l’Union européenne et d’assurer un accès accru au financement.

makesense seed I est un fonds sous bannière French Impact